Importance de l'herpétofaune Imprimer

Au Québec, les reptiles et les amphibiens sont les deux groupes ayant la moins grande diversité, avec seulement 38 espèces. Toutefois, malgré le faible nombre d'espèces, c'est chez ces deux groupes que l'on retrouve la plus grande proportion d'espèces en péril. En effet, à ce jour, plus de 50% de ces espèces se retrouvent sur la liste des espèces fauniques menacées ou vulnérables au Québec.

Ce statut fort peu enviable est malheureusement relié à l'activité humaine. Parmi les facteurs associés à la situation précaire de ces animaux, notons la perte et la fragmentation des habitats causées par l'urbanisation (Villes, route, habitations, etc.) et l'exploitation des milieux naturels (coupes forestières, agriculture, hydro-électricité, etc.).